Les types de dispositifs

La première étape de la recherche a mis en lumière l’existence de 6 configurations de dispositif hybride :

Ces configurations mobilisent de différentes manières les 14 composantes qui permettent de décrire un dispositif hybride :

  1. A quelle fréquence les étudiants sont-ils rendus actifs, durant les activités en face à face (en salle de cours) par des activités de groupe (débats, jeux de rôles...) ou individuelles (exposés, démonstrations...) ?
  2. A quelle fréquence l'enseignant organise-t-il l'activité des étudiants durant les périodes où ils ne sont pas en salle de cours (à distance)
  3. L'enseignant met-il à disposition des outils d'aide à l'apprentissage dans l'environnement numérique utilisé pour le cours ? Il s’agit par exemple de tutorat, d'espaces et/ou moyens de travail (éditeur de textes, de graphismes, des gestionnaires de projet, etc.), d'espaces et/ou des moyens pour réfléchir sur leur manière d'apprendre (blog, journal de bord...) etc.
  4. L'enseignant met-il à disposition des outils de gestion, de communication et d’interaction dans la plateforme utilisée pour le cours (calendrier, rappel des prochaines activités et échéances, notes de travaux...) ?
  5. L'enseignant met-il à disposition des ressources d'apprentissage sous forme multimédias (photos, schémas, sons, vidéos, animations...) ? 
  6. Les étudiants rendent-ils des travaux sous forme multimédias ?
  7. Le cours exloite-t-il des outils de communication synchrone - en temps réel (chat, webconférence, voIP...) ?
  8. Les étudiants ont-ils la possibilité de commenter et d'annoter directement en ligne les ressources mises à leur disposition ?
  9. Le cours vise-t-il à développer la réflexion sur soi et sur son apprentissage (réflexivité) et des compétences relationnelles ?
  10. L'enseignant organise-t-il l 'accompagnement des étudiants en ce qui concerne la méthodologie du travail (par ex. aider les groupes d'étudiants pour s'organiser, se répartir les tâches, prendre des décisions, résoudre des conflits, favoriser les échanges...) ?
  11. L'enseignant organise-t-il l'accompagnement des étudiants en ce qui concerne la réflexion sur ses apprentissages (réflexivité, méta-cognition) ?
  12. L'enseignant organise-t-il l' entraide et le soutien des étudiants entre eux ?
  13. Le cours propose-t-il des libertés de choix dans les l'environnement d'apprentissage (choix des méthodes d'apprentissage, de parcours, des types de supports...) ?
  14. Le cours fait-il appel à des ressources ou à des acteurs externes au monde académique (milieux professionnel, citoyen, culturel...) ?

> En savoir plus sur ces 14 composantes et sur les 6 configurations : voir la première publication issue de la recherche (Burton et al., 2011).