Méthodologie

Pour comprendre les effets des dispositifs hybrides, il a fallu travailler en deux étapes. Tout d'abord les décrire dans toute leur complexité et les différencier en fonction des choix pédagogiques réalisés par les enseignent-e-s. Cela a été l'objet de l'étude 1. Ensuite, nous nous sommes intéressé à analyser les effets tels qu'ils étaient perçus par les enseignants et les étudiants. Cela a été l'objet de l'étude 2.

Etude 1 : mise en évidence d'une typologie des dispositifs hybrides

Une première étape de l'étude 1 a permis à 174 enseignants issus de 22 établissements d'enseignement supérieur (Belgique, France, Luxembourg, Suisse, Québec) de décrire un de leurs cours hybrides. Ce recueil de données était basé sur un questionnaire en ligne composé de près de 200 questions fermées, construites à partir du modèle théorique de la recherche.(cf.rapport)

Des analyses factorielles ont mis en évidence 14 composantes principales qui ont été considérées comme des dimensions permettant de décrire de manière discriminante un dispositif hybride. Des analyses en clusters appliquées aux données à partir de ces 14 composantes ont fait apparaitre 6 configurations de dispositifs hybrides : ceux-ci combinent de manières différentes les 14 composantes principales. Notre typologie était née !

Est-il dès lors possible de décrire un dispositif hybride à l'aide de 14 questions fermées (une question par dimension) plutôt que des 200 questions initiales ? Oui ! C'est ce qu'a validé une deuxième étape de la recherche, à l'aide d'un deuxième recueil de données auprès d'un échantillon de 77 nouveaux enseignants. Notre outil d'auto-positionnement était né !

> En savoir plus sur la méthodologie de la première étude : voir les publications issues de la recherche: la  première publication issue de la recherche - Burton et al., 2011 et le numéro spécial de la reuvue Education et formation e301 qui paraitra au printemps 2014.

Etude 2 : analyse des effets des dispositifs hybrides

Quels sont les effets de dispositifs hybrides sur

Nous avons recueilli l'avis d'enseignants, de leurs étudiants et de responsables institutionnels, selon les modalités suivantes :

  Enseignants Etudiants Responsables institutionnels
Effets sur l'apprentissage Par questionnaire fermé - N=179 Par questionnaire fermé - N=456  
Effets sur le développement professionnel
des enseignants
Par questionnaire fermé - N=179
Par entretiens semi-dirigés - N=60
   

L'analyse des données est basée, pour les données quantitatives, sur des analyses factorielles et sur des MANOVA ("Multivariate analysis of variance") tenant compte des 6 types de dispositifs comme variable indépendante. Le but est d'observer si les différents types de dispositifs entraînent des perceptions d'effets différentes chez les étudiant-es- et chez les enseignant-e-s. Nos premiers résultats montrent que oui...

> En savoir plus sur la méthodologie de la seconde étude : Voir le rapport final scientifique en ligne et surtout le numéro spécial de la revue Education et formation e301.